Avis de recherche , signalement de la gendarmerie de Leucate pour une agression sexuelle sur une fillette de 9 ans! A diffuser!

Publié le par Carolyonne89

Les policiers ont réalisé trois portraits-robots de l'agresseur présumé de la fillette à Port-Leucate, d'après les renseignements fournis par la mère de la petite fille, qui est parvenue à mettre l'homme en fuite, ainsi que par deux témoins de la scène./
Les policiers ont réalisé trois portraits-robots de l'agresseur présumé de la fillette à Port-Leucate, d'après les renseignements fournis par la mère de la petite fille, qui est parvenue à mettre l'homme en fuite, ainsi que par deux témoins de la scène./

Les forces de l'ordre sont à la recherche depuis mercredi d'un homme soupçonné d'avoir commis une agression sexuelle sur une fillette de 9 ans, à Port-Leucate, dans l'Aude. Ils viennent d'en diffuser le portrait-robot.

Mercredi 31 juillet, à Port-Leucate, entre 13 heures et 14 heures, une enfant de 9 ans, joue à la trottinette dans une contre-allée à proximité de la «Résidence des sables». Quand soudain, un homme s'approche de la fillette par-derrière. L'enfant sent soudain une main qui lui caresse le sexe à travers son maillot de bain. Aussitôt, l'enfant se met à hurler. Ses cris alertent la mère qui accourt et parvient à mettre en fuite l'individu. Celui-ci s'éloigne rapidement dans les rues de la station.

Un homme de type asiatique

La mère, très choquée, est quelques instants plus tard entendue par les gendarmes de la station balnéaire de Port-Leucate et parvient, malgré l'émotion, à faire une description de l'agresseur.

Selon trois témoins de la scène, dont la maman, l'homme de type asiatique, d'une cinquantaine d'années, de forte corpulence, mesure environ 1,65 m. Il a le visage rond, le teint mat, des cheveux courts foncés et de grands yeux tirés en amande. De plus, il était porteur, au moment des faits, d'un T-shirt ample de couleur bleue et portait un pantalon noir, large également et était chaussé de baskets noirs à lacets.

Selon les témoignages de la mère de famille et de deux autres résidents et passants, l'agresseur semblait négligé et portait également des lunettes de soleil aux verres rectangulaires noirs avec des branches noires épaisses.

Alors que la maman témoignait, plusieurs patrouilles de gendarmerie ratissaient Port-Leucate avec les premiers éléments du signalement de l'agresseur.

Des premières investigations qui n'ont rien donné, l'agresseur s'est évanoui dans la nature.

En raison des faits graves, et des risques de récidive, le parquet de Narbonne a autorisé la diffusion du portrait-robot du suspect. Les gendarmes poursuivent leurs recherches et ont bien l'intention de retrouver l'agresseur sexuel de la petite fille…

Toutes personnes pouvant apporter un témoignage, contacter la gendarmerie de Leucate au 04 68 40 04 11.

Publié dans France, Medias, Enfance, Famille

Commenter cet article